Skip to Content

GéoTribu

Syndiquer le contenu
Le flux de tous les contenus de GeoTribu : tutoriels, revues de presse, articles, billets, offres...
Mis à jour : il y a 1 heure 8 min

Revue de presse du 1 juillet

ven 01-07-2016

Cette semaine l'équipe de GéoTribu est une nouvelle fois aux commandes du navire de l'actualité de l'information géographique. Préparez-vous pour un voyage au coeur de l'actualité brûlante, où un flot de news vous attend. Au menu, D3, QGIS, LizMap, Leaflet, Geoconverter, R, de la DataViz, de la représentation du relief, etc. bref que du bon pour vous régaler. Bonne lecture à tous.

Mots-clés: GeoRDP
Catégories: Sites Francophones

Revue de presse du 24 juin

ven 24-06-2016

Nous l'avions déjà évoqué, et ça se confirme avec le temps, les membres de l'équipe de Geotribu sont sous les flots de leurs activités respectives *. La publication de la RDP se trouve de plus en plus échelonnée. Nous sommes en pleine réflexion pour trouver une solution au problème, promis nous ne ferons pas la même erreur que les gens ci-dessous :-)

Bien que l'idée fût évoquée cette RDP ne contient pas de compte rendu détaillé du Foss4g-fr qui a eu lieu à l'ENSG fin mai. Nous tenons cependant à dire un grand MERCI à tous les organisateurs du foss4g-fr, qui fût encore une fois riche et fort intéressant. VRAIMENT MERCI.

*

oui oui on fait bien de la carto parfois ! y'a pas toute l'équipe là - un coucou à celles et ceux qui n'ont pu venir :)

Mots-clés: GeoRDP
Catégories: Sites Francophones

post-doctorat avec le LabEx DRIIHM : entre France et Sénégal

mer 22-06-2016

Une proposition de post-doctorat venant*
du Labex DRIIHM (Dispositif de Recherche interdisciplinaire sur les Interactions Hommes-Milieux) intitulé "Développement et valorisation des données techniques et recherche de la Grande Muraille Verte (DEVALDATA-GMV )", nous est parvenue. L'une des grosses missions de ce post-doc de 12 mois est de concevoir et mettre en oeuvre une architecture de base de données géographique et les services web associés ; des sujets qui peuvent bien sûr intéresser nos lecteurs.

Photo : Eric Haglund

Une tranche de contexte

Comme vous pouvez le noter sur le site du LabEx, ce post-doc se déroulera en grande partie (8-9 mois) à Dakar au Sénégal avec deux objectifs :

  1. compiler / spatialiser les données existantes issues de différentes sources et d’une large gamme de paramètres sociaux, biophysiques et écologiques le long de la totalité de la Grande Muraille Verte (GMV) sénégalaise dans une base de données spatialisée liée à un SIG;
  2. par le traitement des données spatiales, générer des données interdisciplinaires nouvelles provenant des travaux de terrain des chercheurs de l’OHMi Tessékéré disposant d’expertises complémentaires et des décideurs en charge du développement de la GMV ; ces recherches seront entreprises sur une sélection de systèmes socio-écologiques reflétant la diversité des SES que l’on rencontre sur le tracé de la GMV. Mises ensemble, ces deux tâches mettront en lumière les relations complexes et changeantes existant entre les composantes écologiques, biophysiques et sociales des paysages sahéliens et détermineront comment ces relations se traduisent sur les services écosystémiques susceptibles d’être fournis aux populations locales.

Vous aurez noté qu'on parle ici de la Grande Muraille Verte (GMV) . Elle constitue un premier pas pour réduire la vulnérabilité de la zone sahélienne. En effet, celle-ci est l’une des régions les plus vulnérables du monde. Bien qu’elle soit constituée d’une grande diversité d’écorégions, de territoires et de systèmes sociaux, une vulnérabilité écologique et sociale croissante est clairement le dénominateur commun de l’ensemble de cette zone, imposant que des mesures urgentes soient prises pour la préserver et la restaurer. 

À l’origine, la Grande Muraille Verte est conçue comme un projet de reforestation. Il a aujourd'hui évolué vers une série d’actions aux buts multiples, prenant en compte de façon combinée les dimensions sociales et écologiques du système et la diversité de la mosaïque des paysages rencontrés. Néanmoins, si la GMV veut pleinement jouer son rôle de levier du changement dans cette région, les décisions de gestion des ressources naturelles doivent être réalistes, innovantes, ambitieuses, durables, et finalement en phase avec les besoins des communautés humaines des différents paysages qu’elle traverse.

Si vous êtes intéressé, vous trouverez plus d'informations sur le site du LabEx DRIIHM et sur la fiche de poste associée. On notera des compétences requises dans un grand nombre de projets OSGeo :

  • SIG (Qgis)
  • Gestion de base de données (potsgreSQL-postGIS)
  • Mise en place de webservices (geoserver)

 Si vous êtes intéressé à vos claviers ! En attendant la GMV était au menu du magazine de la rédaction sur france culture le 24 juin.

postdoctorat, geosciences
Catégories: Sites Francophones