Skip to Content

Foire Aux Questions - Référence spatiale

Auteur : Vince

Note : Cette procédure produit des images avec des couleurs légèrement dégradées. Il est donc conseillé de l'utiliser uniquement si les autres n'ont pas fonctionné.

  • Ouvrir ArcMap et y importer la photo.
  • Mettre le bloc de données dans le système de coordonnées désiré.
  • Clic droit sur l'image dans la table des matières.
  • Données / Exporter des données.
  • Choisir l'étendue et la référence spatiale "en fonction du bloc de données" .
  • Enregistrer en TIF.
Auteur : Vince

Ce terme désigne le système de coordonnées de l'image. Il permet d'attribuer à chaque point de l'image (et du terrain qu'elle représente) un couple de coordonnées. Ce système peut être géographique ou projeté. Voir la FAQ « Projections » pour de plus amples informations.

Pour bien commencer:

  • Un raster vierge peut être projeté dans n'importe quelle projection.
  • Un raster déjà projeté doit obligatoirement être re-projeté dans son système de projection propre.

Ce message n'est pas toujours annonciateur de problèmes : il indique simplement que la référence spatiale de l'image n'est pas renseignée dans ses propriétés.

Si cette dernière est correctement géoréférencée, elle se calera sans problème sur les autres couches possédant le même système de coordonnées.

Par contre, l'image ne pourra pas être projetée à la volée, c'est à dire correctement placée dans un bloc de données qui a un système de coordonnées différent.

Auteur : Vince

Cette étape est nécessaire avant de reprojeter une image, « en dur » ou à la volée. Il est de toute façon conseillé de toujours indiquer la référence spatiale d'une image avant de l'utiliser dans ArcMap.

  • Clic droit sur l'image.
  • Propriétés
  • Référence spatiale : modifier.
  • Choisir le système de coordonnées voulu.

Dorénavant, l'importation de l'image sous ArcMap ne provoquera plus le message d'erreurs « Informations de géoréférencement manquantes, impossible de projeter les données d'une ou plusieurs couche » .

Attention : si l'image est en lecture seule, ArcCatalog ne donnera aucun message d'erreur, mais le système de coordonnées ne sera pas renseigné. Pour vérifier cela, aller dans l'explorateur Windows, puis clic droit sur l'image, propriétés. Décocher « lecture seule » si cette case est cochée.

Auteur : Vince

Le script "Associer une référence spatiale à tous les rasters d'un même répertoire", proposé sur le site du support d'ESRI France.

A noter qu'il permet en outre d'affecter une référence spatiale à tous les rasters d'un résultat de recherche dans ArcCatalog.

OU

Le script "Preprocess Rasters for ArcGIS" (sur le site du support ESRI US). Il est un peu plus compliqué d'utilisation que le précédent (il faut ouvrir le formulaire dans l'éditeur VB), mais il permet de sélectionner les rasters (donc de ne pas faire forcément tout le dossier), et peut calculer en même temps les statistiques et les pyramides.

Auteur : Vince

Note du CNIG:

"Le choix du système de projection doit être clairement spécifié car il ne peut être changé facilement. En effet, contrairement aux fichiers vecteurs pour lesquels les changements de systèmes de projection sont assez bien gérés par les progiciels géomatiques, il n’en est pas de même pour les fichiers raster géoréférencés. Les angles de l’image correspondent à des coordonnées d’un système de projection terrestre, et les distances qui les séparent fournissent un nombre entier de fois la taille du pixel de l’image. Un changement de système de projection amènera des modifications des coordonnées des angles, puis par suite des distances entre ces angles, qui ne seront plus un multiple de la taille du pixel. On observe alors des écartements ou chevauchements de pixels dont la taille n’a pas varié."

Dans ArcGIS 9, la projection de raster (donc la reprojection) ne nécessite pas l'extension Spatial Analyst.

Trois méthodes :

  • Par la ToolBox

Dans la boîte à outils "Raster tools / Transformations" se trouve l'outil "Project raster".

Appeler l'image en entrée, donner un nom d'image en sortie et le nouveau système désiré.

  • Par l'éditeur de ligne de commande

Syntaxe :

ProjectRaster_management <in_raster> <out_raster> <out_coor_system> {NEAREST | BILINEAR | CUBIC} {cell_size}

Note : Au moment de spécifier le système de coordonnées, taper F8 pour ouvrir la boîte de dialogue de choix d'un système.

  • Par l'écriture d'un script

Syntaxe :

ProjectRaster_management (in_raster, out_raster, out_coor_system, resampling_type, cell_size)

Auteur : Vince

Note : Le freeware Erdas ViewFinder, s'il est toujours utilisable gratuitement, ne se trouve plus sur le site de l'éditeur. On peut désormais le télécharger à cette adresse : http://www.esrij.com/products/view_finder/VF_Setup_21.EXE

  • Ouvrir Erdas ViewFinder. Ouvrir l'image.
  • Vérifier dans "Tool/Image information" que l'image a bien une référence spatiale.

Sinon, la créer avec ArcCatalog (voir Comment renseigner la référence spatiale d'une image avec ArcCatalog ? ).

  • Cliquer sur « File », puis « Save as».
  • Dans le deuxième onglet, cocher « Change output projection ».
  • Choisir le nouveau système de coordonnées.
  • Une nouvelle image est alors créée avec la bonne référence spatiale.