Skip to Content

Foire Aux Questions - Vectorisation d'un raster

Auteur : Vince

Voici une sélection des logiciels et extensions permettant de mener à bien cette opération :

Avertissement : Cette liste ne prétend pas être exhaustive, non plus que les informations sur chaque logiciel. Pour de plus amples informations, il est vivement conseillé de visiter les sites web des développeurs/distributeurs.

  • ArcScan est l'extension ArcGIS qui permet de vectoriser :

Comme pour toutes les extensions ArcGIS, il est possible de commander un CD d'évaluation.

Un tutoriel se trouve sur le site ESRI.

A noter que, dans le cas d'ArcGIS 9.1, les fonctionnalités d'ArcScan sont intégrées en natif dans ArcEditor et ArcInfo.

  • Spatial Analyst possède (entre autres) une fonction permettant de passer d'un raster à un vecteur (et inversement). Voir la FAQ sur Spatial Analyst pour plus de renseignements.
  • MapScan pour Windows : Freeware créé par l'ONU

Il permet des améliorations sur le raster, exporte en SHP, MIF, DXF, MAP et VEC, et géoréférence la certe en sortie.

Ce site propose un installeur et un guide d'utilisation.

Note : Le guide va plus loin qu'une aide technique, et traite de la théorie de l'utilisation des rasters et de la vectorisation. A voir.

  • R2V est un logiciel de vectorisation très performant, développé par Algolab :

Il est payant, mais il est possible de l'évaluer pendant 10 jours.

Ce logiciel transforme de nombreux formats d'images en formats vecteurs DAO ou SIG, dont le SHP et le MIF/MID.

  • WinTopo améliore des images et les vectorise dans les formats DAO et SIG standards, dont le SHP.

Il existe une version entièrement gratuite.

La version payante possède plus de fonctions d'amélioration du raster avant la vectorisation, une meilleure "intelligence" pour le passage en vecteur, et des possibilités de modifier et géoréférencer les vecteurs créés (ces deux dernières fonctionnalités n'étant pas forcément nécessaires aux détenteurs d'un logiciel de SIG).

Note : Les deux logiciels qui suivent font de la vectorisation, mais ne peuvent exporter que dans des formats vecteurs de type DAO/PAO/CAO. Ce n'est pas un obstacle insurmontable à un détenteur d'ArcGIS, qui pourra géoréférencer plus tard les données vecteur créées.

Existe en version standalone, ou en tant que plugin pour Illustrator.

Exporte le résultat de la vectorisation dans les formats DAO courants : AI, EPS, DXF...

Le logiciel est payant, mais il existe une version d'essai de 15 jours.

Il s'agit d'un freeware, qui améliore un raster et le transforme en EPS.

Logiciel développé pour Windows, Linux et Mac

Il est conseillé de lui adjoindre une interface graphique (sous Windows, l'interface Java).

Note : La plupart du temps, et notamment sur les images de faible qualité, les logiciels présentés ci-dessus sont plus une aide à la vectorisation que des outils automatiques. En effet, même si presque tous proposent de multiples fonctions d'amélioration des images, il reste toujours un travail parfois lourd de mise en compatibilité sur le raster, et de vérification sur le vecteur.

Auteur : Vince

A ne pas confondre avec digitalisation, ou numérisation.

Une numérisation est le passage d'une information sur un support quelconque (papier, électrique...) à un support informatique.

Une vectorisation est le passage d'un format raster (où l'information est contenue dans des pixels) à un format vecteur (l'information est contenue dans des entités de type point/ligne/polygone).
Pour vectoriser une image avec le logiciel ArcGIS voir la FAQ "Gestion des objets graphiques".